Les Patrimoines de l'Humanité libyens

Sabratha, la perle de laTripolitaine Doc de 26'

Un documentaire sur Oéa L'ancienne Tripoli et sur les ruines de Sabratha , ravagée par les Vandales

Comptoir commercial phénicien situé sur la côte de Tripolitaine, Sabratha drainait les produits de l'Afrique vers le golfe de la petite Syrte, par la route qui reliait la ville au continent en passant par Cydamus (l'actuelle Ghadamès). Sabratha fit partie de l'éphémère royaume de Numidie créé par Masinissa, avec Leptis et Oea, avant d'être conquise par les Romains et incorporée dans la province romaine d'Afrique ; elle fut ensuite reconstruite aux IIe et IIIe siècles apr. J.-C.

 

La ville connut son apogée au cours de ces deux siècles, durant lesquels y furent construits des monuments grandioses dont le plus connu est le théâtre, probablement édifié sous le règne de l'empereur Commode (161-192 apr. J.-C.). La partie la mieux conservée est sa scena, recomposée à partir des fragments d'origine, avec les trois ordres de son frons scenae formé de colonnes de marbre. Ce théâtre pouvait accueillir 5 000 spectateurs. Son pulpitum présente une série de décors en bas relief figurant des divinités, des scènes historiques et théâtrales, ainsi qu'une série de niches rectangulaires et semi-circulaires. La niche centrale est occupée par la déesse Rome portant un casque et un bouclier, vêtue en Amazone ; à son côté, une autre divinité représente Sabratha.

 

Près du théâtre se trouve l'amphithéâtre avec son arène où les gladiateurs affrontaient autrefois les animaux sauvages ; les couloirs souterrains par lesquels on les introduisait sur la piste sont encore visibles.

 

Le site comporte aussi le temple de Liber Pater, la basilique de Justinien, la maison de Jason Magnus, avec ses mosaïques, le Capitole, ainsi que les temples de Sérapis, d'Hercule et d'Isis.

 

Son déclin commença au IVe siècle : le commerce avec l'Afrique déclina, la ville fut déchirée par des querelles religieuses et une grande partie de l'aire urbaine fut détruite par des tremblements de terre, notamment celui qui se produisit en 365 apr. J.-C. Un programme de reconstruction fut alors mis en œuvre, mais la ville n'occupait plus dès lors qu'une aire très réduite. Les Vandales envahirent Sabratha en 455 et abattirent ses murs. La reconquête byzantine ne se traduisit pas par une véritable renaissance, et la ville fut définitivement abandonnée après les invasions arabes des VIIe et XIe siècles.

Le 23 Mai 2011 l’Otan bombardait Tripoli avec une force terrifiante Témoignage

Bombardement sur Tripoli  Mai  2011

En Libye, la route entre Tripoli et la frontière Tunisienne vient d’être coupée 

A Zawiyah les combats font rage

Combats à Zawiyah

En Libye, la coalition internationale n'est toujours pas parvenue à changer la donne. Sur le terrain, les hommes du Colonel Kadhafi font tout pour limiter l'impact de l'intervention militaire : en se positionnant dans les centres-villes et utilisant des véhicules civils pour transporter des troupes et mener des attaques.

En Libye, après la prise de Zawiyah , les troupes rebelles foncent sur Tripoli 

Deux jours se sont écoulés depuis et nous sommes à Tripoli 

La chute de Tripoli, le 23 Aout 2011

L'humoriste contesté par ces thèses racistes a encouragé le peuple libyen a se battre .

Comptoir commercial phénicien situé sur la côte de Tripolitaine, Sabratha drainait les produits de l'Afrique vers le golfe de la petite Syrte

Sabratha, la perle de laTripolitaine 26'

Leptis est la plus grande ville romaine retrouvée sur le continent africain, cette ville fut pendant longtemps le pendant de Rome en Afrique .

Leptis Magna ou la Rome Africaine 26'

Découverte de fantastiques gravures rupestres en plein désert 

Les déserts du Messac et de l'Akakus

©Philippe Buffon 2019 Tous droits réservés

  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

SELECTION REPORTAGES

PHOTOS 1972-1990

Pile de journaux

Parutions Journaux Presse

Caméra professionnelle