Brcko : La guerre

Réalisation : Philippe Buffon  Juillet 1992

Première diffusion :France2

Ce reportage comme tous les reportages de ce site sont disponible à l'Institut National de l'Audiovisuel 
https://www.inamediapro.com

 

BRCKO, ville-frontière entre la Bosnie Herzégovine et la Croatie : la guerre y fait rage.

C'est cette ville que le journal américain "Newsday" (2 Août 1992) avait citée comme un "camp de la mort" (un camp de concentration tenu par les serbes).

Philippe Buffon, journaliste-réalisateur-cameraman y est allé, seul.

Il y a vu : une ville dévastée, presque vidée de ses habitants.

 

Une journaliste yougoslave d'une radio serbe de Bosnie dit que les entrepôts LUKA BRCKO ont été montrés du doigt par les bosniaques comme l'endroit où se trouvait

un camp de prisonniers, un camp de concentration.

Philippe Buffon obtient auprès des serbes l'autorisation de visiter ces entrepôts.

 

Il y voit sur place :

De grands hangars remplis de briques, d'alcool à 90°, de gravats, de voitures...

Aucune trace présente ni passée de prisonniers.

Curieusement, dans certains hangars, le sol est mouillé (il a été récemment lavé).

Le colonel serbe MIROSLAV MOKOVIC explique ce qu'étaient ces hangars avant la guerre. Il dit "ce n'est pas un camp de concentration, cela a toujours été des entrepôts et c'est encore des entrepôts".

 

Ces hangars, situés très près des combats, auraient-ils fait office de camp de

prisonniers ? de camp de la mort ? de camp de réfugiés ? de camp de transit ?

Le sentiment de Philippe Buffon est que non : trop près des combats.

A 500 mètres de là, il y a la ligne de front entre les forces croates et les forces serbes (les serbes de la République Serbe de Bosnie Herzégovine)

Sur ce front, les croates n'ont pas engagé leur armée mais se battent par musulmans interposés.

Les militaires Serbes déclarent :

"On ne fait pas de prisonniers parce que  les musulmans combattants pour les croates préfèrent la mort et les autres, non musulmans, ont été échangés contre des prisonniers serbes.

 

Philippe BUFFON est allé sur cette ligne de front où les combats sont extrêmement violents :

les Croates et les Serbes se combattant à 50 mètres de distance.

 

Des images choc. La guerre vue de très près.

 

 

Réalisation Philippe BUFFON

 

 

Sniper: La Mort au Bout du Fusil 26'

Au centre de Sarajevo, les SNIPERS bosniaques ont pris une tour d'une trentaine d'étages.

De cette tour, ils cherchent, trouvent et tuent les tireurs embusqués serbes

Brcko : La guerre

BRCKO, ville-frontière entre la Bosnie Herzégovine et la Croatie : la guerre y fait rage.

C'est cette ville que le journal américain "Newsday" (2 Août 1992) avait citée comme un "camp de la mort"

Le Stress de la guerre 26'

Depuis des années en Ex -Yougoslavie la guerre fait rage , des dizaines de milliers d'hommes de femmes et d'enfants sont morts .

Une section serbe 45'

En 1992 , juste après avoir suivi les combattants bosniaques dans un sujet que dont vous pouvez voir des extraits sur ce site (Sarajevo La mort Au Bout du Fusil ) j'allais de l'autre coté c'est a dire du coté des serbes

Jovan Divjak à Sarajevo

C'est un ancien Colonel de l'armée yougoslave d'origine serbe qui dirige l' armée bosniaque à Sarajevo , contre les agresseurs serbes

Avec l'Armée Serbe, sous les premiers bombardement de l’OTAN

Philippe buffon était avec l'armée Serbe lors des premières frappes aériennes de l'Otan en Bosnie.

Sarajevo la désillusion

Le 8 septembre 1994,le Pape JEAN PAUL II devait se rendre à Sarajevo pour rencontrer toutes les parties en présence 

Le 6 Septembre le VATICAN publiait un communiqué faisant savoir que le Pape renonçait à ce voyage pour ne pas menacer la vie des personnes qui assisteraient à son déplacement.....

L’accord de Dayton vu de Sarajevo 26’

Philippe BUFFON et Marc PERRIN ont vécu les espoirs des habitants , des combattants, et déserteurs bosniaques de SARAJEVO qui attendent la signature de l'accord de DAYTON.`

SARAJEVO VINGT ANS APRES

UN DOCUMENTAIRE DE PHILIPPE BUFFON

( KEY WEST PRODUCTION ) 52'

Philippe Buffon Journaliste réalisateur était en  Bosnie Herzégovine de Juin 1992 à la signature des accords de Dayton en Novembre 1995 pour faire des portraits d’hommes engagés sur les lignes de front, dans les combats qui ensanglantèrent Sarajevo.

©Philippe Buffon 2019 Tous droits réservés

  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

SELECTION REPORTAGES

PHOTOS 1972-1990

IMG_7237.jpg
Pile de journaux

Parutions Journaux Presse

Caméra professionnelle